Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'association des habitants de la rue Mansart à Saint Cyr l'Ecole
  • : Association de riverains du quartier de la rue Mansart à SAINT CYR L'ECOLE, ayant pour objet de promouvoir un développement équilibré du quartier pour en garder le calme et le pittoresque (en luttant contre les nuisances du chantier de rénovation du LEP Jean Perrin et celles de la circulation automobile dans une zone limitée en théorie à 30 km/h). L'association se veut aussi un informateur responsable des enjeux de notre ville. N'HESITEZ PAS A LAISSER DES COMMENTAIRES.
  • Contact

Numéros utiles

Courriel :                                 

Mansart78210@gmail.com                     

 

Mairie de Saint Cyr l'Ecole:

01 30 45 82 82

 

Urbanisme :                               

01 30 45 82 24

 

LEP Jean Perrin :                          

01 30 45 10 12

 

SARRY 78 :  

01 30 43 95 48

Archives

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 08:16

Devant l'impossibilité de trouver des documents sérieux sur la SMAROV via internet, nous avions écrit à la SEVESC qui a gentiment transmis la liste de questions à la SMAROV. Cette entité, je le rappelle, gère la rénovation de la station d'épuration (STEP) du Carré de la Réunion située près de la ferme de Gally entre Saint Cyr l'Ecole et Bailly, qui va coûter 200 millions d'euros en trois ans et qui est responsable du TRIPLEMENT de la taxe SMAROV de 0,50 euros il y a 3 ans à près de 1,7 euros en 2014.

taxe SMAROV

D'abord, mea maxima culpa, la SMAROV a bien un site internet, hebergé par un groupement "d'établissements publics territoriaux de cooperation intercommunale" (EPCI) qui regroupe des syndicats en charge d'assainissement dans la banlieue Ouest de Paris. C'était bien caché et il fallait le trouver.....A la rubrique "informations nouvelles" il y a 4 communiqués depuis 2009 (1 par an, c'est beaucoup). Donc n'hésitez pas à aller sur http://www.etaso.fr. (voir "link")

link

La SMAROV a donc commencé à donner des éléments sur le plan de financement de cette rénovation et vous pouvez lire vous même la lettre reçue en cliquant sur le lien ci-dessous pour avoir la copie en version pdf.

link

Il y a des éléments manquants pour faire un bilan de cette société, à savoir le montant des intérêts des emprunts et le montant de la surtaxe perçue pour payer cet amortissement. Mais j'en ai déduit un plan de financement possible sur vingt ans.


Emplois

M€

Ressources

M€

Rénovation STEP

180

Subvention pour STEP

47

Rénovation collecteurs

17

Emprunt taux zéro

21

Intérêts financiers sur emprunts (*)

33

Emprunt

60

 

 

Surtaxe (**)

97 

 

 

Subvention pour collecteur (*)

 5

TOTAL EMPLOIS

230

TOTAL RESSOURCES

230

(*) Montant estimé

(**) Montant calculé par différence car les emplois doivent être égaux aux ressources.

 

Mathématiquement, et en l'absence de données plus précises, la surtaxe devrait générer 97 millions d'euros sur les vignt prochaines années pour équilibrer le bilan. Sur la base de 200.000 utilisateurs consommant 30 m3/an et avec une augmentation de la surtaxe en moyenne de 0,55€/m3, cela signifie que la surtaxe devrait exister pendant 29 ans pour rembourser les emprunts.

 

Ceci pose les questions suivantes :

 

1. Qui a souscrit l'emprunt?

2. Qui a garanti l'emprunt? (les villes)

3. Comment peut-on emprunter respectivement 60 et 21 millions d'euros sans que personne ne soit au courant et sans aucune information des utilisateurs?

 

La Ville de Saint Cyr, comme beaucoup de communes, se serre la ceinture pour ne pas laisser déraper la dette et doit à ce jour la somme de 4 millions d'euros après une gestion financière très prudente. Or un établissement intercommunal peut emprunter sans informer personner 20 fois la dette de la ville !!!!!!!! On rêve un peu dans ce doux pays.

Mais ceci sera l'occasion de poser d'autres questions.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Vous aurez très prochainement des informations très complètes et très documentées sur cette opération, ce qui est parfaitement légitime.<br /> <br /> Sachez que cette opération de réhabilitation exigée par l'Europe (les lois DERU et DCE) sur des critères extrêmement contraignants, n'a cessé de surenchérir son coût tout à long de son étude au gré<br /> des modifications successives de ces lois et des arrêtés préfectoraux associés.<br /> <br /> Ce qui en terme de bilan écologique c'est une excellente nouvelle pour les riverains du Ru de Gally, en aval. (Rappelons qu’elle est à 95% « la source » du Ru de Gally…)<br /> <br /> Cette STEP sera certainement la plus performante de France. L’avantage d’être la dernière de cette taille, à être réhabilité avec les techniques les plus récentes.<br /> <br /> Par ailleurs, cette opération située sur un site classé, dans l'axe du château, impose que l'ensemble des bâtiments soit en grande partie enterré. Cette contrainte architecturale étant loin d’être<br /> étrangère à son coût final.<br /> <br /> Par ailleurs, elle est inscrite dans un système épuratoire complexe et complet, intégrant la création et la gestion de bassins amonts et avals d’écrêtage, qui impact en complément, l’ensemble du<br /> programme pluriannuel d’investissement.<br /> <br /> Les usagers des autres bassins versants, (Marivel, Bièvres,...) non contraints pas la commission des sites ont déjà pris en charge ce type d’augmentation dans leur taxe pour investissement (dite<br /> surtaxe) sur leur facture dans les années passées.<br /> <br /> Quand aux abonnés d'Achères, la plus grande STEP d'Europe, c'est à de 1 à 2 milliards d'investissements auxquels ils vont avoir à faire face.<br /> <br /> C'est un effort nécessaire pour la qualité de l’eau et de notre environnement.<br /> <br /> Pour finir, il ne faut pas raconter d'histoire à nos concitoyens, le coût de l'eau et son assainissement ne cesseront de croître à l’avenir, car il reste encore beaucoup à faire en terme de<br /> micro-polluants et d’endocriniens…<br /> <br /> Merci de l’intérêt que vous portez à nos activités. C’est curieusement assez rare pour être souligné et explique peut être aussi le déficit (reflex ?) de communication sur ces sujets, qui, pour ce<br /> qui me concerne, en tant qu’élu, je trouve passionnant.<br /> <br /> Vos élus municipaux, délégués aux Smarov, seront prochainement en capacité de répondre à tous vos questionnements.<br /> F Lambert assesseur au SMAROV pour Versailles.
Répondre