Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'association des habitants de la rue Mansart à Saint Cyr l'Ecole
  • : Association de riverains du quartier de la rue Mansart à SAINT CYR L'ECOLE, ayant pour objet de promouvoir un développement équilibré du quartier pour en garder le calme et le pittoresque (en luttant contre les nuisances du chantier de rénovation du LEP Jean Perrin et celles de la circulation automobile dans une zone limitée en théorie à 30 km/h). L'association se veut aussi un informateur responsable des enjeux de notre ville. N'HESITEZ PAS A LAISSER DES COMMENTAIRES.
  • Contact

Numéros utiles

Courriel :                                 

Mansart78210@gmail.com                     

 

Mairie de Saint Cyr l'Ecole:

01 30 45 82 82

 

Urbanisme :                               

01 30 45 82 24

 

LEP Jean Perrin :                          

01 30 45 10 12

 

SARRY 78 :  

01 30 43 95 48

Archives

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 11:15

La Mairie a appelé pour nous signaler qu'elle approuvait par arrêté municipal le passage de 2 camions bennes par jour par la rue du Collège Technique pour l'évacuation des déblais et ceci après 8 heures du matin et a priori uniquement en semaine.

Nous attendons copie de l'avis.

A noter que ce matin, le camion qui s'est presenté avant huit heures a été dûment refoulé par l'entreprise LEON GROSSE.

Nous en avons profité pour appeler le conducteur de travaux de la société LEON GROSSE qui a promis de rappeler encore au sous-traitant en charge de la démolition qu'il fallait respecter les horaires.

Il lui a été aussi demandé de respecter totalement l'interdiction de passer par la rue du Collège Technique pour les travaux, à l'exception des spécifications de l'arrêté municipal. Ceci est nécessaire car nous voyons passer des camionnettes de chantier tous les matins dont certains conduisent dangereusement et sont d'une impolitesse totale.

Veuillez encore noter que la Mairie a promis d'annuler l'arrêté si celui-ci n'était pas respecté.

A suivre.

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 21:52

Nous signalions depuis quelque temps le passage intempestif de camions de l'entreprise en charge de la rénovation du LEP Jean Perrin par la rue Mansart et la rue du Collège Technique. Il s'agissait de la société SMTP, sous-traitante de LEON GROSSE (cliquez ci-dessous pour l'article avec les photos) dont les camions passaient parfois avant 6h30 du matin dans un quartier résidentiel calme et dans une voie interdite aux camions.

 

LEP Jean Perrin - encore une violation des dispositions de construction le 21 janvier 2012 par la société LEON GROSSE

 

Nous avons appris que LEON GROSSE a fait tout récemment une demande pour une autorisation exceptionnelle de passage de camion par la rue du Collège Technique, pour sans doute régulariser la situation delictueuse dans laquelle elle s'était mise elle-même :

. passage par une rue interdite aux poids lourds,

. transformation d'une sortie pompiers en entrée de chantier (en contrevenant aux dispositions du permis de conduire),

. mise en place d'un cadenas sur une sortie pompiers, etc, etc.....;

 

Bien entendu, le souhait du voisinage n'est pas de s'opposer à un ouvrage qui permettra un embellissement du quartier par la mise en valeur du LEP, même si les choix de l'architecte NAUD ET POUX peuvent être discutables.

 

Chantier du LEP Jean Perrin à Saint Cyr l'Ecole - des détails architecturaux du bâtiment A ("architectes" NAUD ET POUX).

 

Il s'agirait d'un passage de 2 camions bennes par jour ET PAS AVANT HUIT HEURES DU MATIN et nous attendons copie de l'arrêté avant diffusion à tous. Les entreprises LEON GROSSE et SMTP ayant déjà fait preuve de leur capacité à ne pas respecter les lois françaises, nous aurons donc à nous montrer vigilants par la suite.

A la moindre déviation de l'arrêté, ce sera une action forte auprès de la SARRY 78, du Conseil Régional IdF et de la Mairie.

 

Nous en profitons pour remercier le Conseil Régional, maitre d'ouvrage de l'opération, pour avoir rappelé aux entreprises qu'il y a en France des lois et réglements à respecter. 

Respectez d'abord les autres et vous serez respectés, est donc la morale du jour.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 13:37

Nous avions publié il y a quelques jours la contribution de Mme Zoughebi, directrice des lycées au Conseil Général Ile de France (donc en charge de la rénovation du LEP JEAN PERRIN), au sujet du changement d'une règle de la langue française.

Il s'agit d'un débat crucial, à savoir de proposer un changement à la règle voulant qu'un adjectif affecté à des mêmes noms de genre différents (masculin et féminin) s'accorde au masculin.

Nous avons retrouvé son blogue qui se nomme "unmondedepartage.fr", et il y a plusieurs contributions de l'élue en question en particulier sur le sujet ci-dessus.

Elle a par exemple inventé une nouvelle règle où plutôt que de dire "des lycéens" ou des "élus", on devrait dire des "lycéen-ne-s" ou des "élu-e-s", pour éviter d'accorder le pluriel au masculin.

Nous vous laissons le soin de lire la prose en question sur le lien ci-dessous (cliquer sur "link")

link

Et nous ré-itérons notre demande simple : au lieu de vouloir modifier la langue française à la place de l'Académie Française, nous souhaiterions que cette élue, Mme Zoughebi, s'occupe plutôt du bon fonctionnement des chantiers des lycées d'Ile de France.

Le chantier du LEP JEAN PERRIN a plus d'un an de retard sur les 3 prévus initialement.......donc cela coûte des sous à la collectivité.

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 13:23

En ce samedi matin, un camion de la société SMTP (Garges les Gonesse - 01 34 07 17 77) est venu pour prendre une benne à ordures depuis la rue du Collège Technique. Or nous savons que depuis novembre 2011, cette sortie est devenue uniquement un ACCES POMPIERS.

Le chauffeur a reculé pour aller prendre la benne et a ouvert le portail fermé par un cadenas (donc la sortie pompiers est fermée par une chaine dont les pompiers n'ont pas la clef en cas d'intervention....).

En allant lui parler, cette personne, tout à fait charmante au demeurant, savait très bien que :

1. la rue Mansart est interdite aux poids lourds,

2. cette sortie n'est pas faite pour le chantier.

Mais, d'après lui, venir un samedi était le seul moyen d'évacuer les déblais issus de la démolition du bâtiment C du LEP JEAN PERRIN en cours de démolition intérieure.

A ce jour, nous ne pouvons dire si cette société opérait de son propre chef ou en tant que sous-traitant de la société LEON GROSSE (Agence de Buc) qui a la responsabilité de ce chantier.

Cette société de démolition et de terrassement est aussi remarquée pour se garer le matin en double file devant la pharmacie de l'Abbaye en attendant que le chantier ouvre.

Comme nous constatons tous depuis le début de l'année le passage de camion pour enlever les bennes dès 7 heures du matin, il est donc temps de recontacter le CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE pour lui rappeller simplement de gérer son chantier de manière professionnelle en sommant ses entrepreneurs de bien vouloir respecter les dispositions de leurs contrats.

Voici quelques photos de ce camion de la SMTP en pleine action................

 

Chantier LEP 2012-01-21 photo 1

Chantier LEP 2012-01-21 photo 2

 

PS : ne pas accorder d'importance à la date des photos, elles furent bien prises le samedi 21 janvier 2012.

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:02

Ce cabinet d'architecte parisien gère la rénovation du LEP Jean Perrin à Saint Cyr l'Ecole et nous sommes allés nous renseigner sur leurs travaux. Une revue nommée "Courrier de l'Architecte" cite leurs réalisations et cela permet de comprendre leur message delivré à travers les projets.

Quelques morceaux choisis de leur conception de l'architecture :

 

Personnalités contrastées, Elizabeth Naud et Luc Poux composent, à l'aune d'expériences sensibles, une architecture contextuelle comme autant de «paysages intérieurs». Ni phrase, ni emphase ; praticiens dans l'âme, Naud et Poux construisent.

«Ni com', ni architecture de papier ! Nous ne cherchons pas une écriture systématique. Nous réinventons nos exigences à chaque projet».

«Nous apprenons le programme par coeur. Notre approche va ensuite de l'intérieur vers l'extérieur afin de faire un projet qui ressemble à un programme». La critique du formalisme architectural est sous-jacente pour ces adeptes du «dépouillement».

«Nous ne savons pas ce qu'est l'architecture. C'est l'art contemporain qui nous intéresse. Les démarches artistiques et créatives alimentent notre réflexion»

«A travers nos projets, nous essayons de retrouver des ambiances, de créer de l'émotion. Nous nous efforçons de nous souvenir pourquoi certains espaces nous ont fait vibrer»

«Concevoir des maisons est un travail différent. Il y a un affect qui entre en jeu. Imaginer sa maison serait s'auto-psychanalyser»

«J'ai un plaisir façon rubik's cube. Et j'aime quand ça ne marche pas. Je réfléchis en trois dimensions»

«La lumière sur les choses», l'agence Naud et Poux se caractérise par une grande rigueur, une architecture «sans diktat» et perfectionniste. A l'efficacité tant technique qu'esthétique, aucun mot ni aucune prétention discursive n'entache le projet. Ne demandez donc rien sur tel ou tel édifice, ne regardez pas ce qu'ils ont fait, voyez ce qu'ils ont vu.


Maintenant que vous êtes mieux imprégnés de leurs philosophies de la construction, postez vous devant les parties déjà réalisées du LEP Jean Perrin et vous comprendrez sans doute mieux l'ouvrage.


Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 10:23

En lisant le site internet d'un journal paraissant le soir, nous avons trouvé des propos fort intéressants de Mme la Directrice chargée des lycées au Conseil Régional Ile de France. Il s'agit de savoir si la règle de grammaire stipulant que le masculin prime sur le féminin quand l'adjectif qualifie des noms de genres différents, est pertinente à notre époque.... Voici l'extrait de notre élue sur ce sujet crucial de la vie courante, surtout en ces temps de crise.

 

"Dès l'enfance, cette règle inscrit dans le symbolique l'idée que l'un des sexes est supérieur à l'autre, souligne Henriette Zoughebi, vice-présidente (PCF) chargée des lycées au conseil régional d'Ile-de-France. Je le dis en songeant à ma carrière professionnelle de bibliothécaire et à mon amitié pour les livres : c'est la langue qui permet de dire le réel, c'est elle qui transforme, ou non, les choses. Si l'on veut donner de la visibilité aux femmes dans l'espace social, il faut adopter la règle de proximité, qui est à la fois simple et souple : elle redonne de la liberté et du jeu à la langue."

 

Une seule chose vient à l'esprit : au lieu de savoir si le masculin doit l'emporter sur le féminin, Mmr Zoughebi ferait mieux de consacrer son temps et son énergie à la rénovation des lycées, sujet pour lequel elle perçoit une rémunération de la collectivité.

 

Personnellement, je ne sais pas si le masculin doit l'emporter sur le féminin et nous laissons à l'Académie Française le soin de veiller sur notre jolie langue compliquée, mais ce qui est sûr est que Mme la Directrice ferait mieux d'être sûre que la compétence, le respect des délais et le respect des budgets l'emportent sur l'incompétence de ces services décriés tous les jours dans la presse. Ceci n'est pas une règle de grammaire mais une règle de bon sens.....


Partager cet article
Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 15:40

Lors des réunions publiques avec le Conseil Régional Ile de France et la SARRY 78 en mars 2011, il avait été demandé de nous communiquer une perspective du bâtiment "C" en version finale après rénovation, cet ensemble donnant sur la rue du Collège Technique.

Neuf mois plus tard, rien de rien.....L'argument avancé à l'époque est que ceci faisait partie du permis de construire déposé par le cabinet NAUD ET POUX. Or pour l'avoir consulté personnellement, il n'y a rien qui ressemble à une perspective compréhensible par le citoyen de base de cette ville. Il y a sûrement de beaux principes et de belles explications techniques de normes, mais rien de plus.

Donc, armé d'un appareil photo de base, nous sommes allés prendre des photos du batiment "A" (situé à l'ouest du LEP). Et là, bonjour !!!!!!! Si vous aimez le gris, vous serez servi !!!!!!!!!!

Quelques illustrations de notre future vue.

Chantier LEP Jean Perrin - détail architectural 2 Chantier LEP Jean Perrin - détail architectural 3

Chantier LEP Jean Perrin - détail architectural 4 

VUES DU BATIMENT A DU LEP JEAN PERRIN APRES RENOVATION.

Ceci est un vulgaire bardage provenant sans doute d'une quelconque usine chinoise.

Pouvons nous qualifier cela d'architecture de la part du cabinet NAUD ET POUX? Non, ceci est digne d'un bâtiment industriel de la zone d'activité de n'importe quelle commune de France. Et cela se passe dans le périmètre du chateau de Versailles et du lycee militaire, dont les architectes (des vrais) doivent se retourner dans leurs tombes de stupeur.

Nous continuerons de suivre les progrès de ce chantier pour mieux appréhender l'état final de ce chantier.

 

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 15:29

En nous promenant cette semaine, nous avons pris des photos de la rue Lucien Sampaix au debouché de la sortie reservée pour l'entreprise LEON GROSSE pour le chantier du LEP Jean Perrin.

Et quelle ne fut pas la surprise de voir que la rue est maculée de boue des engins entrant et sortant du chantier. Par ailleurs, la zone cedée par la mairie de Saint Cyr l'Ecole pour un tourne-à-droite en vue l'état final d'achèvement est un bourbier......

Comment une entreprise de renom qui se vante d'éxécuter actuellement un futur terminal de l'aérogare de Roissy 2 peut-elle tolérer de laisser la voirie publique dans cet état? Il existe des réglements obligeant au nettoyage journalier des désordres créés par les travaux et il faut bien constater que LEON GROSSE ne respecte pas le voisinage et la Mairie....Et la maitrise d'ouvrage publique (Conseil Régional IdF) et la maitrise d'oeuvre (SARRY 78) ne doivent pas souvent passer par là.

Si jamais un accident doit arriver (piéton ou voiture dérapant), leur responsabilité sera totalement engagée.

Ci joint un extrait du panel de photos prises.

Chantier LEP Jean Perrin - entrée (sale) des travaux LEON GROSSEChantier LEP Jean Perrin - entrée (sale) travaux LEON GROSSE 4

Chantier LEP Jean Perrin - entrée (sale) travaux LEON GROSSE 3

Un tel comportement sera signalé à la Mairie sans délai. 

Même si ce chantier s'est maintenant eloigné de notre quartier, nous ne pouvons que constater l'amateurisme ambiant régnant pour la construction du LEP Jean Perrin à Saint Cyr l'Ecole.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 09:34

Depuis les vacances de la Toussaint, le calme est revenu dans la rue Mansart, les centaines de lycéens du LEP Jean Perrin n'ccupant plus le terrain pendant des journées entières avec la cohorte de poubelles, bruits, trafic de drogue, musique, voitures, etc.....

Néanmoins, notre charmante pharmacienne du bas de la rue continue à avoir des lycéens qui trainent autour de l'officine au moment de prendre le bus le soir. Il manque donc vraiment cet arrêt de bus promis par la Mairie pour éviter que les lycéens ne s'assoient sur les devantures, ou ne rentrent dans la pharmacie quand il pleut....

Nous relancerons donc sans retard la Mairie sur ce sujet.

Bonne fin de semaine.

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 09:27

Est-ce l'effet du calme régnant enfin dans le quartier après 30 mois de cauchemars vécus avec la sortie provisoire du LEP Jean Perrin pour cause de travaux?

Toujours est-il que ce blog n'a pas été mis à jour depuis deux semaines. Entendre le bruit familier et calme des rues avoisinantes fait un bien fou. Je promets donc de reprendre la plume et en particulier de contacter la Mairie sur les problématiques de sécurité routière dans la rue Mansart.

A bientôt.

Partager cet article
Repost0