Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'association des habitants de la rue Mansart à Saint Cyr l'Ecole
  • : Association de riverains du quartier de la rue Mansart à SAINT CYR L'ECOLE, ayant pour objet de promouvoir un développement équilibré du quartier pour en garder le calme et le pittoresque (en luttant contre les nuisances du chantier de rénovation du LEP Jean Perrin et celles de la circulation automobile dans une zone limitée en théorie à 30 km/h). L'association se veut aussi un informateur responsable des enjeux de notre ville. N'HESITEZ PAS A LAISSER DES COMMENTAIRES.
  • Contact

Numéros utiles

Courriel :                                 

Mansart78210@gmail.com                     

 

Mairie de Saint Cyr l'Ecole:

01 30 45 82 82

 

Urbanisme :                               

01 30 45 82 24

 

LEP Jean Perrin :                          

01 30 45 10 12

 

SARRY 78 :  

01 30 43 95 48

Archives

25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 05:42

Devant le manque d'informations précises et écrites sur la sortie du LEP par la rue du Collège Technique, nous avions écrit à la Direction des Lycées du Conseil Régional pour avoir une réponse définitive sur le statut de la sortie des lycéens par notre quartier. 

La réponse est enfin arrivée et elle est positive :

_______________________________________________________________________________________________________________

Bonjour Madame,  

   

Nous avons eu la SARRY78 il y a une semaine qui a confirmé verbalement que la rue du Collège Technique ne serait plus utilisée en sortie provisoire par le LEP Jean Perrin. oui 

 

De manière à ce que nous soyons totalement rassuré sur la fin de cette période difficile dans 2 semaines, serait-il possible de nous confirmer par courriel que :

 

1. ceci est définitivement le cas (au moins dans le cadre du chantier actuel)oui à compter du 3 novembre 2011, les aménagements nécessaires étant programmés pendant les vacances de la Toussaint.

2. la nature de la sortie à partir des vacances de la Toussaint (accès pompiers? accès livraison? accès chantier?) accès pompiers uniquement. L’accès chantier est rue Gabriel Peri.

 

Merci beaucoup de votre réponse et bonne journée

 

__________________________________________________________________________

 

La rue n'a plus qu'une seule vocation : sortie de secours pour le LEP.

 

Donc à partir de la rentrée des classes, tout trafic ne pourra être lié qu'à l'usage privé du bâtiment C et à rien d'autre. 

 

Bonnes vacances.


Partager cet article
Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 04:24

La Commission Permanente du Conseil Régional d'Ile de France du 20 octobre examinera une résolution 11-776 pour approuver l'avenant 1 au contrat de la société LEON GROSSE au titre du chantier de la réhabilitation du LEP Jean Perrin.

Par curiosité, nous essayerons de nous procurer une copie du montant de l'avenant et du retard qu'il acte. Cela donnera une idée du prix payé par la collectivité (nous, vous, etc...) car un chantier a été mal anticipé, mal preparé et mal geré.

Quant à nous, riverains de ce charmant LEP, nous espérons un seul avenant au contrat qui nous lie avec notre cher voisin le LEP Jean Perrin : que les lycéens ne sortent plus jamais par cette sortie après 30 mois d'horreur.

Bonne journée à tous

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 16:49

Des courriels sont arrivés pour se plaindre auprès du LEP de la tenue des lycéens.

 

Nous ne pouvons plus espérer malheureusement de réactions de la part d'une administration qui ne sait pas ou ne veut pas se servir d'internet (cela prend 30 secondes de répondre à un mail......).

 

Plus que deux semaines à patienter avant la délivrance........

 

Par contre, après la rentrée de la Toussaint, si nous constatons que ces charmantes personnes reviennent stationner dans notre rue où ils ont pris leurs habitudes, il faudra clairement faire intervenir la Police.

 

Bon weekend (il a bien commencé avec la victoire 19-12 sur nos ennemis préférés.........)

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 10:46

Suite à un appel de notre part, Mme Brisson de la SARRY 78 confirme ce jour que la sortie des lycéens ne passera plus par la rue du Collège Technique à partir des vacances de la Toussaint.

La rue va enfin retrouver son calme !!!!!

Plus que quatre semaines de bazar avec la sortie et CE SERA FINI !!!!!!!

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 09:50

Nous sommes intervenus auprès de la Mairie pour demander l'enlèvement de poubelles qui débordait et aussi pour un nettoyage de la rue jonchée de cannettes, bouteilles, nourriture pas entamée, papiers,.... (l'habitude quoi!!)

 

La direction du LEP a aussi été informée mais elle ne répond pas. Il est totalement incompréhensible de constater que des enfants mineurs puissent passer des heures livrés à eux-même sans aucune surveillance de l'administration qui en a la responsabilité pendant la journée. Encore un mystère du 21ème siècle.

 

La rue est donc un peu plus propre.

 

La Mairie semble aussi confirmer que la sortie va bien changer après les vacances de la Toussaint. L'autre entrée principale semble prête puisque les professeurs l'utilisent depuis la rentrée (pourquoi pas les lycéens ??? encore un mystère de plus).

 

J'essayerais de joindre la SARRY 78 en début de semaine pour avoir plus d'informations.

 

Pour la semaine prochaine, restez zen. La température sera proche de 24 degrés avec un temps ensoleillé donc il faut s'attendre à ce que la rue Mansart et la rue du Collège Technique ressemblent à PARIS PLAGE.........avec son lot de cris et de poubelles.

 

Plus que 4 semaines avant la fin de ce carnage. Courage

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 15:43

Nous avons reçu des courriels de la part du Conseil Régional (Mme HUYHN) et de la nouvelle proviseur(e).

 

Texte du Conseil Régional en réponse à un courriel dénoncant les livraisons passant par la rue du Collège Technique :

 

Notre chantier a subi toutes sortes de mésaventures tout au long de l'été qui ont retardé l'avancement des travaux, aussi certaines voies d'accès ne sont pas encore achevées ce jour de rentrée et ne seront vraiment praticables pour les livraisons qu'en fin de semaine.
 
Je peux vous assurer que toute l'équipe de cadres de l'entreprise présente sur le site, oeuvre au quotidien  pour faire avancer le chantier et minimiser l'impact des nuisances sur le voisinage, au prix de très gros efforts.
 
Je vous prie d'excuser, au nom de la collectivité que je représente ces nouveaux désagréments et sollicite de la part des riverains encore un peu de patience.
 
Je vous remercie de cette correspondance pour nous informer des difficultés  que vous rencontrez. Madame le Proviseur et sa nouvelle équipe de Direction sera certainement très attentive aux termes de ce mail et veillera  à résorber les aléas de la "remise en fonctionnement " du lycée.

Texte de la nouvelle proviseur(e) suite au même courriel :

Merci pour votre accueil, ainsi que pour toutes les précisions horaires : arrivant tout juste, je n'avais pas encore pris
connaissance des habitudes de chacun. J'ai pris le temps d'approfondir vos renseignements.
Pour ce qui est du pain : nous n'avons pas eu de livraison ce jour là et la cuisine n'est plus livrée en pain depuis la rentrée.Une erreur d'un commerçant ?
Pour l'agent, venir travailler malgré son handicap est tout à son honneur : s'il n'y a pas possibilité de se garer à proximité sur  une voie publique, il ne lui reste plus qu'à faire valoir un arrêt maladie.
J'attire votre attention sur le cas des Saint-Cyriens, occupant les trois  logements de fonction et riverains de la "Rue du Collège Technique", ne pouvant provisoirement  plus se garer dans l'enceinte du lycée pendant la journée. J'ai  fait procéder à l'affichage de votre courrier dans les locaux des personnels de l' Education Nationale et de la collectivité de rattachement, ainsi l'information est connue de tous .

Pour ce qui est des pouvoirs de police que vous me conférez, hélas, je n'ai autorité que dans l'enceinte du Lycée et vous renvoie à l' Article L411-1 du code de la Route. Ceci étant, aucun professeur ne  manifeste l'envie de se garer devant le Lycée.

Notre priorité à tous, et j'imagine que vous ne pouvez que la partager, est  de perturber le moins possible la scolarité des lycéens.

Dans quelques semaines, l'entrée piétonne du lycée devrait être rétablie Rue Sampaix et replonger "La rue du collège technique" dans une tranquillité d'impasse, au moins en ce qui concerne la circulation des usagers du Lycée.

CONCLUSION :

a) Pendant l'été, des retards se sont accumulés.
b) Si on ne demande pas ce qui se passe, on n'est pas informé
c) le LEP semble (conditionnel) confirmer que la sortie par la rue du Collège Technique stopperait fin octobre.

Bref, restons vigilants et signalons le moindre problème.
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 15:36

Après deux mois de calme, les lycéens sont revenus dans le secteur avec la cohorte de nuisances habituelle :

 

. Cris de plusieurs de dizaines de personnes stationnant rue Mansart,

. Attroupement constant dans la rue de la Penthièvrerie,

. et déjà une dégradation avec un tag sur le portail de Mr Chenu, tag signé "ABDOU" que nous remercions pour ses qualités graphiques....

 

Un article suivant vous donnera copie des informations reçues du Conseil Régional et de la nouvelle proviseur(e) du LEP. 

 

Il parait qu'une distribution de tracts dénonçant les retards des chantiers gérés par le Conseil Régional d'Ile de France a eu lieu. Au moins des élus prennent conscience de la situation......

 

Car retard veut dire argent en plus (votre argent provenant des impôts....) et il est temps de demander des comptes à ceux qui sont en charge de la gestion de la chose publique (res publicae en latin).

 

A noter, que dès que vous voyez quelque chose de dérangent, il faut de suite écrire à la Mairie ou déposer plainte à la Police pour avoir un maximum d'impact. Dans la société d'aujourd'hui, ce n'est qu'en hurlant plus fort que le bruit ambiant que l'on obtient gain de cause.

 

A bientôt.

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 08:19

Hier, un article est paru dans la presse nationale, exprimant le point de vue de Mme Pecresse sur la rénovation des lycées de la Région.

Bien entendu, ceci est un avis partial sur la situation et en aucun cas nous ne cautionnons les propos d'un parti politique, quel qu'il soit.

Néanmoins, cela indique que la moitié du programme de rénovation des lycées est en retard, et donc le cas du LEP Jean Perrin qui nous préoccupe n'est donc malheureusement pas isolé. 

L'article est repris ci-dessous (source AFP) :

La présidente du groupe d'opposition UMP au conseil régional d'Ile-de-France et ministre du Budget Valérie Pécresse a déploré mardi une "situation alarmante" pour cette rentrée 2011 des 469 lycées franciliens. "La situation est alarmante", a déclaré Valérie Pécresse lors d'une conférence de presse, affirmant que la région présidée par Jean-Paul Huchon (PS) depuis 1998 "n'assume toujours pas le coeur de sa mission" en matière d'éducation. "En 2010, un tiers des opérations de rénovation et construction étaient en retard, en 2011 c'est une sur deux (54 chantiers sur 115, NDLR), c'est-à-dire que plus de 50 000 jeunes sont pénalisés soit un jeune sur huit", a-t-elle détaillé. "L'investissement est en berne alors que la région fait beaucoup de dépenses de fonctionnement", dénonce Valérie Pécresse, qui ne "comprend pas la sous-consommation des crédits de construction" à savoir 25 millions d'euros sur les 40 inscrits au budget 2010.

Des "cartons rouges" ont été remis pour certains établissements comme le lycée Turgot de Montmorency (Val d'Oise) "en chantier depuis 12 ans", ou encore le lycée Rabelais de Meudon (Hauts-de-Seine) où les eaux usées se répandent dans le gymnase et pour lequel "la région a refusé de voter 300 000 euros de travaux en juillet". "Visiblement, il y a un défaut d'organisation", estime la leader de l'opposition régionale également porte-parole du gouvernement. Son groupe propose que la région "privilégie la reconstruction à la rénovation quand l'écart de prix est réduit, car c'est plus rapide même si c'est un peu plus cher", qu'elle "renforce les crédits de maintenance pour éviter la dégradation des bâtiments" et qu'elle simplifie les procédures de marchés pour éviter les appels d'offres infructueux.

Cela montre quand même que le sujet de la construction des lycées dans la Région est un sujet que l'on ne peut plus cacher aux habitants.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 17:32

A priori, Mr Truc Hermel part à la retraite à la fin de cette année scolaire.

 

Nous lui souhaitons bonne chance pour cette nouvelle vie et le remercions pour ce qu'il a pu entreprendre afin de faciliter la cohabitation entre les lycéens et le voisinage. Ses deux dernières années auront été marquées par ce chantier de rénovation qui doit aussi bien perturber le corps enseignant du LEP.

 

 

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 16:31

 

Vers 16 heures, la grue mobile LEON GROSSE est donc ressortie après avoir demonté la grue à tour du chantier du LEP Jean Perrin.... vu l'espace entre l'engin et le portail, nous qualifions cette sortie d'acrobatique (pour rester polis...). 

 

En discutant avec le conducteur de travaux, Mr Crevecoeur, celui-ci a confirmé que le programme actuel prevoit une sortie des élèves par la rue du Collège Technique jusqu'en octobre 2011.....

 

Voici quelques photos extraites de l'album que vous pouvez consulter et qui confirme que cette impasse n'est ni faite pour être une cour de récréation, ni pour faire passer des convois exceptionnels....

 

En effet, une grue de cette taille de marque LIEBHERR n'aurait jamais dû passer par une impasse aussi petite. La raison nous a été donnée par l'entreprise, à savoir que le portail d'entrée pour le chantier n'est pas assez large de 20 cm...

 

Pour information, l'entreprise bénéficie de 2 entrées sur les 5 possibles du LEP, ce qui n'est pas rien.

 

Dès le démarrage du chantier, elle aurait dû prévoir le passage d'engins nécéssaires au démontage des grues. Dans le métier, ceci s'appelle FAIRE DES METHODES DE CHANTIER pour prévoir les phases provisoires de travaux, comme le montage ou démontage d'une grue (en anglais TEMPORARY WORKS). Cette entreprise, dite professionnelle, devrait revoir les fondements de son métier avant de s'attaquer à des chantiers pareils.

 

Un tel amateurisme de ce type au XXIème siècle est tout simplement SIDERANT. Regardez la place qu'il reste entre l'engin et les maisons ou le portail pour mesurer les risques pris avec le voisinage !!!!!!!!!!!!

 

 

photo CV 247

photo CV 249

photo CV 250

Partager cet article
Repost0